Faire voler un drone en Islande

Faire voler un drone en Islande – Guide complet

Nordical Travel, dernière mise à jour : juin 30, 2021

Comme l’a prouvé la récente éruption de Fagradalsfjall, les drones sont capables de capturer des clichés absolument incroyables. Même avant l’éruption, l’Islande était un régal pour les pilotes de drones qui venaient du monde entier, à la recherche de contenus époustouflants pour leurs projets photos et vidéos, et ils ne repartaient pas déçus. Peut-être as tu, toi aussi, prévu d’utiliser un drone sur place ? Honnêtement, qui pourrait te le déconseiller ? Il y a toutefois des réglementations à respecter, et tu dois te demander lesquelles. Ne cherche pas plus loin : dans cet article, je te donne toutes les informations utiles pour faire voler un drone en Islande.

a no drone zone sign in iceland

Quelles sont les zones où l'on peut piloter un drone en toute sécurité en Islande ?

La bonne nouvelle, c’est que tu peux faire voler un drone en Islande en toute liberté, dans la plupart des régions du pays. Cependant, comme partout, il existe certaines réglementations concernant l’utilisation sûre et légale des drones. Il est donc préférable d’être préparé. Voici les principales règles à suivre :  

  • Si l’utilisation de ton drone se fait à des fins commerciales, il te faut l’enregistrer. Ce n’est toutefois pas nécessaire si c’est juste pour le plaisir ! 
  • Ton drone ne doit pas peser plus de 3 kg dans les zones urbaines, et pas plus de 25 kg dans les zones rurales.
  • Tu es autorisé.e à faire voler ton drone à une distance maximale de 120 mètres du sol, à moins de 2 km de l’aéroport international et à moins de 1,5 km de tout autre aéroport du pays.
  • Il faut t’assurer que tu ne voles pas à moins de 150 mètres des bâtiments publics et privés dans les zones rurales, avec l’autorisation expresse du propriétaire.
  • De même, fais attention à ne pas voler à moins de 150 mètres des bâtiments publics et à moins de 50 km des bâtiments privés en zone urbaine sans l’autorisation du propriétaire.
  • Ne survole jamais des foules de personnes
  • Ne dérange jamais les animaux sauvages avec ton drone. Les animaux tels que les oiseaux, les chevaux, les phoques, les rennes, etc. doivent être laissés à leur comportement naturel. Les drones peuvent les effrayer et provoquer des comportements paniqués et anormaux.

Les vols de drones sont interdits dans tous les parcs nationaux, zones protégées, réserves naturelles et monuments. Ces zones comprennent le parc national de Vatnajökull, le parc national de Þingvellir, le parc national de Snæfellsjökull, Dyrhólaey, Látrabjarg, Hornstrandir, Geysir, Gullfoss, etc. Pour la photographie commerciale par drone, tu peux demander un permis d’exemption à certaines des restrictions mentionnées ci-dessus.  

crystal blue icebergs floating on jokulsarlon glacier lagoon iceland

Faire voler un drone dans les parcs nationaux d'Islande

Les parcs nationaux d’Islande sont interdits aux drones, sauf dans des circonstances particulières. Il en va de même pour de nombreuses zones d’intérêt protégées dans le pays. La raison en est la protection de la nature fragile et sensible, de la vie animale, ainsi que la sécurité et le plaisir des autres personnes. Par exemple, des endroits tels que la chute d’eau de Skógafoss, la réserve naturelle de Dyrhólaey et Látrabjarg ont un statut protégé en raison des oiseaux qui y nichent. L’utilisation de drones peut perturber les oiseaux et entraîner l’abandon des œufs ou des poussins. Cela peut alors entraîner une réduction des effectifs. Il existe également de nombreuses colonies de phoques en Islande, ainsi que des zones que les phoques aiment visiter, comme la lagune du glacier Jökulsárlón. Les drones peuvent les éloigner de ces zones et ils risquent de ne jamais revenir s’ils ne se sentent pas en sécurité. Skógafoss est un endroit très tentant pour filmer avec ton drone et, si tu filmes depuis la gauche de la chute d’eau, tout va bien. Si toutefois tu empiètes sur les autres zones, les drones ne sont plus autorisés.

Puis-je obtenir une autorisation spéciale pour faire voler un drone dans les parcs nationaux islandais ?

Oui, tu peux. À condition que tes images soient destinées à être utilisées à des fins commerciales. Tu peux demander un permis spécial afin d’expliquer tes projets. Une fois le permis accordé, tu recevras des conseils d’experts sur les endroits où il t’est autorisé de voler, à un moment planifié de la journée, etc. Tu peux demander un permis pour le parc national de Vatnajökull, le parc national de Þingvellir et il est également possible de demander à l’Agence islandaise pour l’environnement, l’autorisation de voler dans le parc national de Snæfellsjökull et dans toutes les autres zones protégées qui nécessitent un permis. L’agence dispose également de nombreuses informations utiles sur ces zones, que je te recommande de lire avant de prendre l’avion.

Puis-je faire voler mon drone à Reykjavík et dans d'autres villes ?

Selon la réglementation, il est interdit de voler dans la ville de Reykjavík et dans d’autres villes, sauf si tu as une autorisation spéciale. La raison en est que la loi islandaise interdit de voler à proximité des aéroports, ainsi que des propriétés publiques et privées. Toutefois, si tu as un projet commercial particulier en tête, il est possible de demander une exemption à l’autorité islandaise des transports.

Arc-en-ciel au-dessus de la capitale islandaise Reykjavik

Quelques points à retenir

De nombreuses zones protégées d’Islande n’ont pas été téléchargées sur les logiciels pour drones, donc ce n’est pas parce que le drone peut décoller, que tu peux le faire. Assure-toi bien que les lieux sont autorisés.   

  • Respecte toujours les panneaux d’interdiction des drones 
  • Veille à avoir un plan clair et assure-toi que l’endroit où tu souhaites voler est légal, sûr et avec les permis nécessaires si requis.
  • Si tu voles juste pour le plaisir, par exemple pour Instagram, veille à respecter toutes les règles concernant le vol de drones à des fins non commerciales.
  • Si possible, préviens toujours un garde forestier local que tu opères dans la zone. Il s’agit surtout d’une question de courtoisie et de respect. Veille également à ne pas perturber l’expérience des autres visiteurs.
  • Sois un pilote de drone responsable. Respecte les règles, les personnes qui t’entourent et la nature que tu souhaites immortaliser.
  • Et par-dessus tout… have fun !! 😊   

Pssst… Tu cherches d’autres conseils sur la sécurité et la responsabilité en Islande ? On va bien s’entendre. Glisse vers cet article !  

Visites connexes :