Carte de l'est de l'Islande Nordical Travel

Les Fjords de l’Est en Islande

Nordical Travel, dernière mise à jour : juillet 14, 2021

Les fjords d’Islande, notamment de l’Est, offrent un sentiment de sérénité et une vision de l’Islande différente de ce que tu peux voir sur la côte sud ou ailleurs. De superbes fjords et des montagnes majestueuses côtoient de charmants villages de pêcheurs, et le rythme de vie y est plus tranquille.

Egilsstadir est la « capitale de l’Est » et son principal centre, mais Seydisfjordur est peut-être son village le plus célèbre grâce à la série Trapped, et sa belle église bleue au bout de l’allée arc-en-ciel.

Partageant ses frontières avec le parc national du Vatnajökull, les Fjords de l’Est ne manquent jamais de paysages exquis et possèdent également leurs propres diamants tels les cascades Hengifoss et Litlanesfoss, ainsi que le canyon de Studlagil.

Même si l’Islande est un peu pauvre en forêts, sa plus importante se trouve dans l’est du pays : Hallormsstaðaskógur. Non loin se trouve le seul camping d’Islande situé directement sur la plage, et c’est donc un arrêt fortement recommandé si tu fais le tour de l’île en camping.

Pour ceux qui souhaitent vraiment visiter l’Islande, mais qui veulent aussi s’éloigner des foules, les Fjords de l’Est sont un endroit parfait pour profiter d’un environnement béat, sans avoir l’impression de le partager avec trop de monde.

Culture

Les Fjords de l’Est sont une riche tapisserie de culture, notamment d’art et de musique. Le festival de musique Bræðslan attire certains des plus grands noms de l’Islande, ainsi que d’autres artistes internationaux. Le festival lui-même se déroule dans une ancienne usine de poissons. Métalleux, réjouis-toi ! Si tu aimes la musique un peu plus lourde, le festival de métal Eistnaflug conviendra parfaitement.

À Seydisfjordur, tu pourras assister au festival d’art et de musique LungA. Ce festival, qui existe depuis plus de 20 ans, présente les visages les plus connus d’Islande, ainsi que des musiciens prometteurs.  C’est également le site d’une école d’art particulière et profondément engagée, où les artistes en herbe de tous âges peuvent découvrir et explorer ce qui est possible dans cet endroit épanouissant et inspirant.

Du point de vue créatif, Seyðisfjörður joue un rôle clé dans la culture artistique des Fjords de l’Est, voire du pays entier.

Il existe un large éventail de musées et de galeries disséminés dans les Fjords de l’Est, qui célèbrent les œuvres des artistes locaux, la nature, l’agriculture, la faune, la géologie, et montrent comment la technologie, l’industrie et l’ère moderne ont changé le visage de cette partie du pays. Même si l’Islande n’a pas d’armée et n’a pas participé activement à la Seconde Guerre mondiale, elle a été touchée par le conflit mondial, et une partie de cette région a été occupée par les forces alliées. Un musée est consacré à cette période unique de l’histoire islandaise.

Randonnée

Les randonneurs sont dans leur élément ici aussi. Les sentiers offrent une variété de chemins moins fréquentés qu’ailleurs, et en tant que tel, tu es bien moins susceptible de rencontrer un autre passant, qu’au plus populaire sentier de Laugavegur, dans les hauts plateaux du centre. Le temps est également légèrement meilleur de ce côté de l’île, qui bénéficie d’un peu plus de soleil et de températures plus douces.

Les possibilités de randonnée ici sont destinées à ceux qui recherchent une véritable aventure, avec des itinéraires plus difficiles, mais incroyablement gratifiants pour ceux qui se sentent à l’aise avec un peu plus d’isolement. Rien que toi et la nature, des sentiers qui t’emmènent dans les montagnes ou le long du littoral et des falaises.

L’Est de l’Islande abrite vraiment certains des randonnées remarquables, qui font partie des secrets les mieux gardés de cette région. De nombreux sentiers, plus légers et plus courts, sont également proposés, et un festival de la randonnée d’une semaine a même lieu chaque année en juin, ce qui donne l’occasion d’emprunter le sentier de ton choix et peut-être même de te faire de nouveaux amis en cours de route.

Les rennes

Les Fjords de l’Est abritent une grande variété d’animaux sauvages, mais ce sont surtout le territoire des rennes !

Bien qu’ils ne soient pas originaires d’Islande, les rennes y sont en liberté depuis la fin du 18e siècle. Ils ont été amenés de Norvège pour l’agriculture, mais les choses ne se sont pas vraiment passées comme prévu : le climat difficile a presque anéanti cette population, avant qu’ils ne trouvent finalement refuge dans l’Est de l’île. Gardes donc toujours un œil ouvert lorsque tu passes dans cette région, tu pourras surement les voir ! Tu trouveras également des macareux, des visons, des renards islandais et une grande variété d’oiseaux.

Activités

La question n’est pas de savoir ce que l’on peut faire dans les Fjords de l’Est, mais plutôt de savoir de combien de temps on dispose. Visites touristiques, randonnées, observation des oiseaux, équitation, ski, pêche… plus de possibilités que tu ne peux en imaginer. Les Fjords de l’Est ont vraiment tout pour plaire !

Visites connexes :