Carte des fjords de l'ouest en Islande Nordical Travel

Les Fjords de l’Ouest en Islande

Nordical Travel, dernière mise à jour : juillet 20, 2021

Les fjords d’Islande, notamment ceux de l’Ouest, sont considérés comme la région la plus sauvage de cette île.  

Ísafjörður, la « capitale de l’ouest », en est le principal centre, mais les Fjords de l’Ouest ne sont pas dépourvus de petits villages de pêcheurs : on y trouve Bolungarvík, Patreksfjörður, ainsi que Bílduldalur où se trouve le musée des monstres marins.  

Oiseaux et renards

Le diamant brut des Fjords de l’Ouest est très certainement la réserve naturelle de Hornstrandir.

C’est un paradis pour les amoureux de la nature, et c’est aussi là que vit le renard arctique, seul mammifère originaire d’Islande qui y vit en grand nombre. Comme la réserve est protégée, le renard ne peut y être chassé, et cette espèce a appris qu’ils n’ont pas grand-chose à craindre des humains. Il n’est donc pas rare que ces créatures curieuses te disent bonjour et s’intéressent à ce que tu fais. Il est possible de faire des expéditions photo et de prendre plaisir à les voir dans leur habitat naturel.

Hornstrandir est un paradis pour les randonneur : tu peux marcher pendant des jours sans voir âme qui vive. La région est totalement inhabitée, et les hébergements et campings le long du sentier sont très sommaires, mais si tu veux connaitre le vrai goût de la nature, alors Hornstrandir est à découvrir.

Le Fjords de l’Ouest sont également le lieu où se trouve le promontoire de Látrabjarg, la plus grande falaise à oiseaux d’Europe. La quantité d’oiseaux qui s’y rassemblent est impressionnante. Grâce à leur position sur la falaise, les renards ne peuvent pas les atteindre, ce qui permet à nos amis à plumes de mener une vie sans stress.

Ce n’est que récemment que cette zone a été déclarée officiellement protégée, et qu’elle a été ajoutée à la liste croissante des parcs nationaux, géoparcs et réserves naturelles protégés d’Islande. Parmi les millions d’espèces d’oiseaux qui nichent ici, on compte les fous de Bassan, les guillemots et les petits pingouins. Látrabjarg abrite un grand pourcentage de la population mondiale de certaines de ces espèces d’oiseaux. Bien évidemment, aucun rassemblement d’oiseaux marins en Islande ne serait complet sans le macareux, mignon, maladroit et adorable.

Non loin de Látrabjarg se trouve Rauðisandur « La plage rouge », dont le nom provient de la rougeur de son sable. La plage s’étend sur environ 10 km, et la couleur de la plage change en fonction de l’heure de la journée et des conditions de lumière.

Cette région est accessible en voiture, que ce soit en se rendant à Ísafjörður ou en prenant le ferry de Stykkishólmur à Brjánslækur. Il est également possible de se rendre en avion à Ísafjörður et Bíldudalur. La réserve naturelle de Hornstrandir est accessible en bateau depuis Ísafjörður ou Bolungarvík.

Festivals et Musées

Il y a de nombreux festivals à apprécier dans les Fjords de l’Ouest. Par exemple, la Journée du marin est célébrée dans toute l’Islande : c’est un jour qui honore les pêcheurs islandais et l’importance de l’industrie. Cependant, aucun endroit en Islande ne célèbre le Seaman’s Day comme Patreksfjörður. La ville se divise en deux équipes et deux couleurs, avec des maisons et des rues décorées en rouge ou en bleu. Il y a des compétitions « d’hommes forts », de la voile, des parades, de la musique, du théâtre et beaucoup de nourriture.

Bolungarvík organise également une compétition sportive intéressante : Mýrarbolti (Swamp Football) où deux équipes jouent au football dans un champ de boue. Les touristes sont invités à y participer. Cet événement a lieu lors d’un autre des plus grands festivals islandais du week-end, « Verslunarmannahelgi » (le week-end des commerçants), et il y a donc de la musique et des feux d’artifice le soir.

À Súðavík, tu peux assister aux « Journées de la myrtille », jour de la récolte de myrtilles sauvages, ainsi que des concours de mangeurs de tartes, de la musique de certains des artistes populaires du pays, et des feux de joie.

Les amateurs de sport seront ravis d’apprendre qu’un week-end spécial du mois d’août est consacré au « Runner’s Festival », qui propose un semi-marathon, une course de 10 km et des compétitions de trail running, ainsi qu’un triathlon. Cette région est également un endroit merveilleux pour le ski.

Les Fjords de l’Ouest d’Islande abritent également des musées bizarres, mais fascinants. Par exemple, tu trouveras le Sea Monster Museum à Bílduldalur, où d’anciennes histoires de monstres des profondeurs sont ramenées à la vie. Tu pourras aussi découvrir l’histoire de la pêche en Islande au Westfjords Heritage Museum d’Ísafjörður. Dans cette même ville, se trouve également le Hversdagsafn (musée de la vie quotidienne), où le banal ne l’est pas toujours.

À Bolungarvík, se trouve le Musée d’histoire naturelle, et à Súðavík, le Centre du renard arctique. C’est là que tu pourras en découvrir un peu plus sur le seul mammifère indigène de l’Islande. Pour ceux qui s’intéressent à l’occulte, tu ne trouveras pas de meilleur endroit que le musée de la sorcellerie islandaise dans le village de Hólmavík, qui plonge dans le passé surnaturel de l’Islande. Il expose également toutes sortes d’artefacts mystiques, et tu pourras aussi découvrir le mystérieux Cottage du sorcier dans les environs.

Les Fjords d’Islande sont d’une beauté magnifique, qui donne un réel sentiment d’isolement. On est loin des rues animées de Reykjavík. La capitale n’est peut-être qu’une petite ville, mais c’est une véritable métropole comparée aux villes et villages à peine habités des Fjords de l’Ouest. Tu trouveras néanmoins beaucoup de petites villes charmantes, des visages accueillants et une nourriture incroyable, sans oublier les brasseries locales comme Dokkan à Ísafjörður. Il n’y a rien de plus sauvage que cela, et si tu choisis de visiter cette région très spéciale, nous te recommandons de te prendre le temps d’en profiter. Les Fjords de l’Ouest, après tout, méritent d’être appréciés. L’histoire des Fjords de l’Ouest ne doit pas être précipitée.

Visites connexes :