Carte des Highlands d'Islande Nordical Travel

Les Highlands d’Islande

Nordical Travel, dernière mise à jour : juillet 14, 2021

Les hauts plateaux islandais sont d’une beauté naturelle indescriptible. Des cheminées fumantes et les montagnes colorées de Kerlingarfjöll et Landmannalaugar, jusqu’aux cratères volcaniques de Víti et Askja, en passant par la vallée spectaculaire et atmosphérique de Thorsmork…

Les Highlands t’invitent à remonter le temps jusqu’au passé turbulent et volcanique de l’Islande. Tu seras témoin du résultat des forces naturelles qui coopèrent et se heurtent, pour façonner certains des plus beaux paysages de la planète, où tu auras vraiment l’impression de marcher parmi les dieux.

Aventures dans les Highlands d’Islande

L’Islande peut souvent donner l’impression d’être une planète complètement différente avec ses paysages étrangers et ses déserts de basalte. Cet environnement sauvage, brut et impitoyable, a sculpté des chaînes de montagnes, des vallées et des gorges parmi les plus exquises. Il n’est donc pas étonnant que les hauts plateaux islandais soient un paradis pour les randonneurs. Des marcheurs du monde entier affluent chaque été dans cette région et partent dans la nature en quête d’aventure.

 

Le trek le plus populaire des hauts plateaux est le sentier Laugavegur, qui s’étend du Landmannalaugar à Thorsmork. Il faut compter entre 3 et 6 jours pour le parcourir, selon le rythme que tu souhaites adopter. Il est même possible de parcourir cet itinéraire en été pour vivre une expérience de trail-running sans pareille.

Tu peux également profiter de l’occasion pour découvrir les Highlands sur un itinéraire allant de Reykjavík à Akureyri. La route de Kjölur passe par Kerlingarfjöll et Hveravellir, dans les Hautes Terres centrales. Ici, tu peux t’y arrêter pour admirer les environs et te baigner dans les eaux chaudes naturelles. Avec ses cabanes de montagne et ses campings bien équipés, ainsi que ses pistes peu difficiles, cette route est très populaire dans le nord de l’Islande pendant les mois d’été. Il est important d’être préparé à conduire sur n’importe quelle route de montagne, et tu auras besoin d’un véhicule 4×4 avec une garde au sol élevée. Vérifie toujours la météo et les conditions de conduite, et note que les routes des highlands ne sont accessibles que pendant les mois d’été.

 

En parlant de conduite, les Highlands d’Islande sont aussi un terrain de jeu très apprécié des amateurs de superjeep locaux. Ils prennent leurs jeeps et traversent les routes de montagne. C’est bien sûr aussi une activité populaire pour les visiteurs de l’Islande, qui souhaitent emprunter la route express sur quatre roues plutôt que sur deux jambes.

Les glaciers des Highlands

C’est ici que tu trouveras les deux plus grandes calottes glaciaires d’Europe, le Langjökull dans la vallée de Kaldidalur et le colossal Vatnajökull dans le parc national de Vatnajökull. S’y trouve également le Hofsjökull, dont l’ampleur n’est pas non plus à négliger, d’autant qu’il s’agit d’un des plus grands volcans d’Islande. Ne te laisse pas tromper par cette région. Elle peut sembler vaste et immobile mais, sous la surface, il y a des grondements et des signes de choses à venir : l’Islande bouge, gronde et respire en permanence, ce qui en fait l’une des îles les plus merveilleusement volatiles de la planète. Les hautes terres d’Islande et leurs palettes à couper le souffle ne font que masquer l’activité changeante et bouillonnante des profondeurs de la terre.

Le système volcanique des Highlands

Dans les Highlands se trouve Askja. Il s’agit d’un volcan actif qui a été utilisé par la NASA pour former les astronautes à l’environnement lunaire. Bien que nous ne puissions jamais dire quel sera le prochain volcan à entrer en éruption, Askja s’en est approché ces dernières années et pourrait très bien être l’une des prochaines éruptions en Islande dans les décennies à venir. Devant Askja se trouve Öskjuvatn, un lac de cratère d’un bleu laiteux. Beaucoup ont bravé ses eaux froides et s’y sont baignés, mais ce n’est pas quelque chose que nous recommandons. Il est préférable d’apprécier Öskjuvatn de loin. Plus au nord se trouve la caldeira volcanique de Krafla et un autre lac de cratère célèbre, Víti.

 

Les cratères de Lakagígar se trouvent dans la région sud du haut plateau. C’est là que s’est produit l’un des volcans les plus destructeurs d’Islande. En 1783, l’éruption du Laki a provoqué une telle famine en Europe qu’elle aurait conduit à la Révolution française.

La vie sauvage existe-t-elle dans les Highlands ?

On raconte que des trolls vivent dans les régions les plus inhospitalières et les plus arides des Highlands islandais. Tu ne les verras pas pendant la journée, car le soleil les transforme en pierre. Cependant, on dit qu’ils sortent la nuit… Tu ne verras également pas beaucoup d’animaux sauvages dans un endroit tout aussi aride que magnifique. Cependant, tu pourras occasionnellement apercevoir un renard arctique ou même des rennes, qui errent dans les régions montagneuses en été.

Pleines de montagnes, de collines, de plaines, de vallées, de canyons, de gorges et de cratères magiques, les Highlands d’Islande t’entraînent dans une véritable aventure et recèlent de nombreux trésors. Nous te recommandons vivement d’ajouter les Highlands islandais à ta liste de choses à visiter !

Visites connexes :