Carte de Reykjanes en islande Nordical voyage

La péninsule de Reykjanes

Nordical Travel, dernière mise à jour : juillet 14, 2021

Cinq systèmes volcaniques grondants se trouvent dans la péninsule de Reykjanes, un géoparc de l’UNESCO situé tout près de Reykjavík. Cette région souvent méconnue est d’une grande beauté sauvage, et donne un aperçu de la puissance brute qui sommeille sous la surface, capable de se réveiller à tout moment.

D’ailleurs, c’est la région même de l’éruption volcanique actuelle, Fagradalsfjall.

Volcans et sources chaudes

Fagradalsfjall n’est pas le seul volcan qui existe sur cette péninsule et, en conduisant ici, il suffit de regarder par la fenêtre pour s’immerger dans le passé volcanique de cette région. Une grande partie de la péninsule est constituée de lave, avec des champs qui s’étendent à perte de vue. Avant Fagaradalsfjall, il n’y avait pas eu d’éruption depuis 800 ans dans le secteur. Comme tu peux l’imaginer, tout le monde est très enthousiaste à l’idée de voir une telle merveille de la nature se produire si près de la ville.

Le lac de Kleifarvatn est un spectacle magnifique, surtout lorsqu’il scintille au soleil. Près de Kleifarvatn se trouve la région de Krýsuvík et SeltúnCet étrange paysage martien est une véritable expérience pour tous tes sens. Accueilli.e par l’odeur âcre du soufrec’est l’occasion de parcourir les sentiers en bois entre bassins de boue, et cheminées de vapeur sifflantes. La palette de couleurs est spectaculaire : rouge vif, orange brûlécuivre, jaune, bleu, argent… 

Gunnuhver est un autre point chaud géothermique et la plus grande piscine de boue d’Islande. Avec une énorme fumerolle qui projette de la vapeur riche en soufre dans l’air. La zone elle-même porte le nom d’un fantôme, Guðrún (Gunna), et tu pourras lire son histoire à ton arrivée.

Les falaises d’oiseaux de Valahnúkur et le phare de Reykjanesviti constituent un autre arrêt recommandé. Tu y trouveras la statue du grand pingouin, un grand oiseau incapable de voler, qui vivait autrefois en Islande et sur la côte atlantique nord. Ils ressemblent bien qu’ils n’y soient pas apparentés, et c’est d’ailleurs de cette espèce que les pingouins tirent leur nom en raison de leur ressemblance. Malheureusement, ils ont été exterminés au milieu du 18e siècle, et on pense que le dernier spécimen de l’espèce a péri en Islande. La statue elle même regarde vers la mer, en direction de l’île d’Eldey, où les derniers de l’espèce ont connu leur extinction.

Enfin, le Pont entre les Continents offre une opportunité unique. Le pont lui-même est à cheval sur les plaques tectoniques nord-américaine et eurasienne, de sorte que tu te trouves sur un continent différent à chaque extrémité. Pas besoin de passeport pour changer de continent. C’est pas cool, ça ? 

Le Blue Lagoon

L’attraction la plus célèbre de la péninsule de Reykjanes est, sans aucun doute, le réputé Blue Lagoon.  

L’eau qui s’y accumule est riche en minéraux et autres bonnes choses, comme la silice et les algues. Il a été prouvé que ces dernières ont des propriétés curatives, pour les affections cutanées telles que le psoriasis. Il est absolument conseillé d’intégrer le Blue Lagoon à ton programme. Comme il n’est qu’à 20 minutes de l’aéroport, pourquoi ne pas y faire un saut ?

Musées et activités

Il y a quelques musées intéressants et inhabituels à visiter sur la péninsule de Reykjanes. Le Viking World abrite un navire viking : The Icelander, construit pour commémorer le voyage effectué par Leifur Eiríksson, lorsque lui et son équipage ont découvert les côtes de l’Amérique bien avant Christophe Colomb. Ce navire, qui a fait voile vers New York en 2000, repose désormais à Viking World. Le musée donne également un aperçu fascinant de l’histoire de la colonisation de l’Islande.

Pour mettre les choses un peu plus au goût du jour, tu peux également visiter le musée islandais du rock n’ roll ! Il s’agit d’un voyage fascinant qui explore la musique moderne de l’Islande et ses inspirations. Les expositions vont des artistes de renommée internationale, tels que Björk et Sigur Rós, à d’autres moins connus, qui sont des mégastars sur cette île. Le musée du feu est un autre choix intéressant si tu veux en savoir plus sur l’histoire de cette force élémentaire en Islande.

Des activités telles que l’observation des baleines, le VTT ou le quad sont également disponibles, et il existe également de nombreux sentiers de randonnée. Tu peux visiter le mont Keilir, la montagne en forme de cône qui est visible depuis Reykjavík. Elle n’est pas aussi haute qu’elle en a l’air de loin, et il ne faut qu’une vingtaine de minutes pour en atteindre le sommet. Cependant, il existe plusieurs sentiers plus longs qui traversent un terrain escarpé, mais passionnant.

La péninsule de Reykanes ayant eu un passé volcanique très mouvementé, il t’est possible de te rendre sous la surface pour visiter une grotte de lave. C’est également l’occasion de visiter le seul volcan endormi, dans lequel on peut descendre jusqu’à 120 mètres sous terre pour profiter d’un kaléidoscope de couleurs : Þríhnúkagígur. C’est vraiment une expérience hors du commun !

Sans oublier que Reykjanes regorge de charmantes petites communes comme Grindavík, Sandgerði et Garður, avec de magnifiques vues sur l’océan et des restaurants proposant du poisson frais et local. Il n’est pas étonnant que Reykjanes ait commencé à gagner en popularité, et nous te recommandons de l’inclure dans l’itinéraire, surtout si tu as du temps libre avant ton vol retour.

Voyages à Reykjanes  

Si tu souhaites visiter Reykjanestu peux consulter notre voyage incontournable, dont l’une des journées est consacrée à cette région.

Visites connexes :